Bouts d'vrac

 

 

 

 

La musique, le silence,
La danse, la suspension,
Le langage, l’écoute.
Et les souvenirs, l’oubli.

Ce que l’un est à l’autre,

Voilà la question.

 

Il suffit d’un matin magique,

deux grands yeux bruns surpris

au détour d’un croisement,
une révolution qui vous scrute,

pour que la vie soit jolie !

 

Emma Aime Ezra
Et Ezra, aime Emma.

Ezra cherche Emma

Mais ne la trouve pas.


Emma habite là-bas,

Ezra ne le sait pas.
Il passe souvent par là,

Emma ne se montre pas.

 

 

 

 

Parfois je me regarde,

J’entrevois et considère

mon âme, longuement,

devant le miroir.

 

Depuis que je suis mort,

Je ne m’appartiens plus.

Le bonheur,

quelque chose de très simple,

qui se comprend très difficilement.

Les adultes fabriquent les adultes.

 L'enfant demeure.

L’origine du monde.

 

C’est une fosse aux lèvres accueillantes.

Elles bavent, lorsqu’on y touche.
Quand questions cherchent réponses C’est au fond qu’elles se fécondent,

Elles épurent leur substance

Sur le lis de la grotte,

À l'ombre de la lune.

 

Chercher toujours, voilà le secret.

Chaque seconde est un pont tendu entre l’univers que tu as connu et celui que tu t’apprêtes à rencontrer, la vie que tu abandonnes, celle qui te reste.

Humanimal

 

Deux âmes se devinent et s'inventent en riant, une chambre commune avec vue sur l’univers.

 

 

 

 

Il y a légions d’êtres sublimes, les circonstances seulement rendent le tableau médiocre.

 

Nos corps
joutent corps à corps
aux prises avec le diable.
toi sur ma table
moi sous tes bords
à bâbord et à tribord
je t’adore et te mords

quand tes billes me dévorent.

La distance n'existe pas. Les bouts d'ce qui est se transforment et vibrent ensemble dans un chaos d'horloger. Relativité universelle. Communion ou rupture, les accords naissent à la mesure des harmonies que l'on cultive.

Sans les mots, la musique valse en souvenir, avec tendresse, la danse aussi, avec tendresse.